Accord sur un traité de libre-échange Transpacifique entre les Etats-Unis et 11 autres pays

Le Partenariat Transpacifique (TPP) a accouché d’un accord de principe, lundi 5 octobre, mais ce ne fut pas sans mal. Les représentants des douze pays concernés, qui sont: EtatsUnis, Canada, Mexique, Chili, Pérou, Japon, Malaisie, Vietnam, Singapour, Brunei, Australie et Nouvelle-Zélande, n’ont réussi à trouver un compromis qu’à l’issue d’une réunion marathon d plus de cinq jours, qui s’est déroulée à Atlanta (Etats-Unis). Il s’agit de l’aboutissement de discussions entamées en 2008, qui ouvre la porte à l’un des plus importants traités de libre-échange jamais signé. L’accord de principe doit maintenant être ratifié par les parlements de chacun des pays. L’enjeu du TPP est multiple. D’abord, en harmonisant les normes et en abaissant les doits de douane, il est censé doper les échanges commerciaux entre les douze pays de part et d’autres du Pacifique. Ceux-ci représentent environ les deux cinquièmes du commerce mondial. Concernant les normes, le traité tend à aligner sur les standards occidentaux la notion de propriété intellectuelle. Il est question aussi de la reconnaissance d’un internet ouvert, y compris au Vietnam, où le régime communiste s’y opposait jusqu’à présent. Tout un volet du traité concerne enfin l’interdiction des trafics d’animaux sauvages et certains abus environnementaux. L’accord prévoit en outre la disparition de 18000 droits de douane auxquels étaient assujetties les exportations américaines en direction de ses onze partenaires dans des secteurs aussi divers que l’industrie mécanique, les technologies de l’information, la chimie ou les produits agricoles. Par ailleurs, un chapitre est consacré à l’élévation des normes en termes de droit du travail dans des pays comme le Vietnam, la Malaisie et Brunei. 

Categorie: 

Suivez-nous

FICOPAM newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Gérer mes abonnements

Contactez nous

Adresse : Aïn Sebaâ Center, Esc B, 2ème étage, N° 35, Route de Rabat Casablanca 20 250

Tél : (212) (0) 22 351081

Fax : (212) (0) 22 351740

Email : ficopam@ficopam.ma